Projet + 2

La Fondation Apprentis d’Auteuil et les deux associations Eurasia net et Eurocircle ont monté le projet “+ 2“, qui vise à donner l’opportunité à de jeunes marseillais issus d’un bac pro d’intégrer gratuitement les meilleurs établissements de la région. Les jeunes ont été sélectionnés sur la base de leur motivation et bénéficient d’un accompagnement social personnalisé tout au long de leur formation en parallèle d’actions de coaching scolaire, d’un renforcement des compétences transversales et d’une mise en lien avec le tissu économique local. L’objectif de la formation +2 est de garantir une insertion durable de cette jeunesse à fort potentiel. 

Pour cela, les jeunes ont ainsi suivi un SAS de remise à niveau en fonction de la filière choisie – Assistance de direction ou Négociation technico-commerciale. A partir d’octobre 2021, les jeunes effectueront 6 mois d’alternance en entreprise. Une phase de mobilité internationale entre avril et juin 2022 est incluse dans la formation afin d’offrir aux jeunes l’opportunité d’un volontariat à l’étranger grâce au dispositif du Corps européen de solidarité, véritable outil d’insertion socio-professionnelle, de développement de compétences transversales et moment fort de découverte et d’interculturalité. De plus, une expérience internationale est très appréciée de la part des recruteurs. Eurocircle et Eurasia net vont accompagner les jeunes dans la préparation de leur mobilité via des entretiens individuels et des formations collectives. 

Actions réalisées par Eurasia net

  • Rencontre avec la promo (une trentaine de jeunes femmes et hommes de Marseille) ;
  • Entretiens individuels afin de mieux les connaître, connaître leur parcours et leurs motivations ;
  • Une première formation collective : présentation des dispositifs du Corps européen de solidarité et du Service civique international, réflexion sur le volontariat et l’engagement citoyen et solidaire, échanges sur les attentes et les craintes liées au projet de mobilité internationale. 

Actions à venir

  • Deux formations collectives sur l’interculturalité, la gestion des conflits et des risques ;
  • Attribution des missions de CES à chaque jeune et sessions individuelles pour répondre aux questions ;
  • Suivi des jeunes pendant leur mobilité ; 
  • Au retour, temps de restitution et bilan de leur expérience internationale.